La Rochelle va se doter d’un éco-quartier

La communauté d’agglomération de La Rochelle aura son premier éco-quartier en 2019. Sur le territoire de la commune d’Aytré, il s’étendra sur pas moins de 20 hectares. Déplacements doux et faible consommation d’énergie sont au cœur de ce projet.

500 LOGEMENTS POUR LE FUTUR ÉCO-QUARTIER DE BONGRAINE

Sur le site de Bongraine, situé sur la commune d’Aytré, ce sont 500 nouveaux logements qui verront le jour. 1500 à 2 500 habitants pourraient ainsi vivre au sein de cet espace qui sera résolument tourné vers la qualité de vie et le développement durable. Les constructions seront composées de maisons et de petits immeubles, pour un habitat à taille humaine. Les modes de transport collectifs et doux seront privilégiés (bus, vélo, marche à pied). Une large place sera laissée aux espaces verts. Consommation d’eau, traitement des déchets, éco-matériaux, autant de facteurs qui vont faire de cet éco-quartier un modèle en la matière et offrir une qualité de vie des plus agréables à ses habitants.

LA ROCHELLE POURSUIT SA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE

Construire un éco-quartier, voilà une démarche qui cadre parfaitement avec la politique de La Rochelle en matière de préservation de l’environnement. L’aménagement d’un pôle d’échanges multimodal autour de la gare de la ville en est un parfait exemple. Faciliter le passage d’un mode de transport à l’autre doit ainsi permettre de limiter la circulation automobile et favoriser les transports en commun, tout en contribuant à valoriser l’ensemble du quartier. En matière de transports en commun, la préfecture de la Charente-Maritime est également tournée vers l’avenir, les économies d’énergie et la préservation de l’environnement. Le projet CityMobil1 a ainsi permis d’expérimenter l’usage de petites navettes de transport électriques sans chauffeur sur la période 2006-2011. Suite au succès de l’opération, La Rochelle a été choisie en 2014 pour le projet CityMobil 2. Douze villes seulement ont été retenues pour tester et utiliser ces véhicules sur une échelle plus importante. Une véritable innovation et un aperçu du visage que souhaite arborer la cité rochelloise.