Caisse locale de PARTHENAY

La Caisse locale de Parthenay couvre 12 communes. Les 6 495 sociétaires (au 30/04/2020) de la Caisse locale sont représentés par 18 administrateurs.

Président(e) : Jean-Luc BARDET

Secrétaire : Michael NIORT

Vice-président(s) : Brigitte CLISSON, Florence BODIN et Fabien LUMINEAU.

Les administrateurs : Pierre BOURNIER, Jean-Philippe BROSSARD, Fabrice DAVID, Nadia GUILLON, Edwige HERVE, Muriel MENARD, Françoise PICHOT, Jean-Yves PIET, Stéphanie SIMON, Didier VOY, Aline BERTIN, Jean-Noel MERCERON, Victor PRET et David VINCENT

2, avenue Mendès France - 79200 PARTHENAY

05 49 94 00 26

Voici les 12 communes couvertes par la Caisse locale de PARTHENAY :
Parthenay, Adilly, Amailloux, Châtillon-sur-Thouet, Fénery, Gourgé, La Chapelle-Bertrand, Lageon, Pompaire, Saint-Germain-de-Longue-Chaume, Le Tallud, Viennay.

Agence(s) du Crédit Agricole présente(s) sur le territoire de la Caisse locale :
Agence de Parthenay Leclerc > En savoir plus
Agence de Parthenay Mendès > En savoir plus

La caisse locale de Parthenay a été créée le 25/06/1927.

Spécificités de la Caisse locale de PARTHENAY :

Histoire Parthenay est la capitale historique et géographique de la Gâtine, pays de vallons et collines au sol granitique, irrigué par de nombreux cours d’eau. Cette « terre gâtée », pauvre et impropre à la culture, est depuis longtemps une terre d’élevage. Le bocage prédomine avec son maillage de haies vives qui délimite de petites prairies. La ville de Parthenay naît vers l’an mil au cœur du comté du Poitou. Installée sur un plateau rocheux et protégée par un méandre du Thouet, elle se développe sous l’impulsion des seigneurs de Parthenay. Avec son château et ses fortifications urbaines, elle est une place forte des Plantagenêt. De la fin du Moyen Âge, elle conserve de nombreuses maisons à pans de bois et à encorbellement dans la rue de la Vau Saint-Jacques. Ces maisons sont à la fois des lieux de travail et d’habitation pour les artisans commerçants et notamment pour les tisserands qui participent à la renommée de la ville aux côtés des tanneurs du faubourg Saint-Paul. Les nombreuses églises fondées dans la ville fortifiée et ses faubourgs témoignent de la puissance des seigneurs de la ville. Jusqu’au XIXe siècle, la ville va très peu changer. L’arrivée du chemin de fer en 1880 participe au renouveau économique et urbain : la ville sort de ses murailles, des activités industrielles s’installent autour de la gare, des places et avenues sont aménagées et de nombreux édifices publics sont construits. Le Palais des Congrès marque par son architecture des années 1970 la ville contemporaine. Il s’ouvre sur la place du Drapeau, lieu privilégié pour les rassemblements festifs et culturels. Economie Parthenay et le secteur « la gâtine »possède trois filières majeures : la métallurgie, l’agro-alimentaire et la distribution. Toutes- trois sont nées de l’évolution du milieu rural. Le secteur de la métallurgie s’est hissé au plan national et international avec des unités des productions à la pointe de la technologie entrainant dans son sillage une multitude de PME. Le secteur agro-alimentaire demeure un pôle de transformation et de commercialisation important. Parthenay, avec son marché aux bestiaux historique, évolue en passant du marché de gré à gré vers un marché au cadran. Le festival annuel de l’élevage montre bien l’importance du secteur agricole. De plus, la construction récente d’un abattoir et la mise en œuvre d’un atelier de découpe porté par la CAVEB prolongent une filière viande de qualité. La Parthenaise, race bovine locale bénéficie d’un label rouge. L’industrie aéronautique ne cesse aussi de se développer en Gâtine avec la SA FORGES DE BOLOGNE, LA SOVAM, TLD et tous leurs sous-traitants locaux. Le territoire de la communauté de commune de Parthenay a développé de nombreux emplois autour de structures d’accueil et d’accompagnement du handicap. Club des Genêts, Foyer Gabriel Bordier, Canopée… Parthenay rayonne au-delà de ses frontières avec le FLIP (festival ludique international de Parthenay) et ses fêtes de la pentecôtes avec sa traditionnelle cavalcade. Monuments et lieux remarquables. La ville compte aujourd’hui plus d’une vingtaine de monuments remarquables inscrits ou classés au titre des Monuments Historiques. Le quartier historique qui correspond au périmètre de la ville médiévale fortifiée ainsi que les faubourgs Saint-Paul et Saint-Jacques constituent un secteur sauvegardé. Le label « Pays d’art et d’histoire » témoigne de la qualité du patrimoine bâti et de sa mise en valeur. A voir à Parthenay :
  • La porte Saint-Jacques, entrée principale de la ville médiévale et la porte de la Citadelle, accès unique au quartier seigneurial.
  • Les vestiges du château des XIIIe et XVe siècle.
  • Les églises romanes Sainte-Croix et Saint-Pierre, la façade sculptée de l’église Notre-Dame de la Couldre.
  • La chapelle gothique des Cordeliers.
  • Les maisons à pans de bois de la rue de la Vau Saint-Jacques.
  • Le jardin d’inspiration médiéval aménagé dans le quartier Saint-Jacques.
A voir aux alentours de Parthenay :
  • La Maison-Dieu de Châtillon-sur-Thouet, église romane avec peinture murale.
  • L’église romane Saint-Saturnin du Tallud.
  • Le château du XVe siècle de la Chapelle-Bertrand.
  • L’église Saint-Hilaire de Gourgé, une des plus anciennes églises du département des Deux-Sèvres.
  • Le château médiéval de Tennesus à Amailloux.
Particularité Au cœur d’un pays d’élevage, Parthenay possède un marché aux bestiaux qui pendant longtemps est resté l’un des premiers de France. La Gâtine est aussi la terre de la race Parthenaise, reconnue pour la qualité de sa viande. Le pays offre quelques belles randonnées que ce soit dans la vallée du Thouet via le GR 36 ou dans les communes rurales voisines de Parthenay comme Pompaire, Adilly ou encore La Chapelle-Bertrand. Vie culturelle et associative :
  • Festival des jeux = Festival Ludique International de Parthenay (juillet).
  • Festival des nouvelles musiques traditionnelles = Le Bouche à Oreille (juillet).
  • Le Jazz bat la campagne (juillet).
  • Festival de théâtre, arts de rue = Festival Ah ! (mai)
  • Festival du collectif Gonzo (fanfare).
  • Diff’art, salle de musiques actuelles avec une programmation toute l’année.
  • L’Eco Festival, l’écologie pour l’environnement, le social et l’économie (septembre).
  • Le festival de l’élevage et de la gastronomie (tous les 2 ans en septembre).
  • Les fêtes de Pentecôte (cavalcade et foire-expo).