Caisse locale de l’ILE DE RÉ

La Caisse locale de l’Ile de Ré couvre 10 communes. Les 4 509 sociétaires (au 30/04/2020) de la caisse locale sont représentés par 14 administrateurs.

Président(e) : Patrice DUNAIS

Secrétaire : Jean-Louis GELINEAU

Vice-président(s) : Dominique THOLIN, Sophie BONTEMPS et Jean-Jacques ENET

Les administrateurs : Marc ALEZARD, Sophie SURY, Christelle BOBINET, Pascal BRIN, Olivier FRILOUX, Sophie LAURENT-SANSELME, Eric MARIN, Gil MASSE, Yves PAUGAM et Pascale RAMOS.

1, route d’Ars - 17670 LA COUARDE SUR MER

05 46 29 00 76

Voici les 10 communes couvertes par la Caisse locale de l’ILE DE RÉ :
La Couarde-sur-Mer, Ars-en-Ré, La Flotte, Le Bois-Plage-en-Ré, Les Portes-en-Ré, Loix, Rivedoux-Plage, Saint-Clément-des-Baleines, Sainte-Marie-de-Ré, Saint-Martin-de-Ré.

Agence(s) du Crédit Agricole présente(s) sur le territoire de la Caisse locale :
Agence de La Couarde sur mer > En savoir plus
Agence de La Flotte en Ré > En savoir plus
Agence de St Martin de Ré > En savoir plus

La caisse locale de l’Ile de Ré a été créée le 01/04/1907.

Spécificités de la Caisse locale de l’ILE DE RÉ :

Histoire : Au Moyen-âge, les moines cisterciens, venus de Vendée, bâtissent l’Abbaye des Châteliers. Ils plantent la vigne, extraient le sel de la mer et développent le commerce de ces produits. L’île fait ensuite l’objet de nombreux conflits des catholiques contre les protestants, et des Anglais contre les Français. Sous Louis XIII, les protestants s’emparent de l’île. Pendant le siège de La Rochelle, le Duc de Buckingham avec une armée anglaise s’installe sur l’île. Il en est chassé en novembre 1627. Pour protéger l’île des convoitises anglaises, Louis XIV fait édifier par Vauban des fortifications autour de Saint Martin de Ré (1681), et trois redoutes à Rivedoux , Ars en Ré et aux Portes en Ré. Economie : Les ressources économiques de l’île sont essentiellement touristiques. Le pic de la saison touristique décuple la population insulaire (environ : 18 000 sédentaires). Cet afflux de tourisme sur son territoire de 85 Km2 a entraîné un développement important du commerce, de l’artisanat et du bâtiment L’agriculture, principalement la vigne (650 hectares), avec ses vins de pays charentais, son pineau et son cognac et les cultures maraîchères sont très présentes. Les activités maritimes (sauniers, ostréiculture, pêche et plaisance) sont aussi très actives. Monuments, lieux remarquables :
  • Les remparts de Saint-Martin de Ré (inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO). Le Fort de La Prée (La Flotte en Ré) et trois redoutes (Ars, Les Portes et Rivedoux).
  • L’Abbaye des Châteliers (La Flotte en Ré).
  • Le Phare des Baleines (St Clément des B.).
  • Les marais salants, le Fiers d’Ars.
  Particularités : Depuis le 1er janvier 2012, le péage du pont de l’île de Ré a été supprimé. Il est remplacé pour les non insulaires par une écotaxe dont le montant varie suivant la période (plus élevée pendant la saison touristique).Le produit de l’écotaxe est réparti d’une part, entre les dix communes de l’île pour la préservation de l’environnement, et d’autre part le conseil général pour l’entretien de l’ouvrage et le développement de transports collectifs sur l’île.