Caisse locale de LA ROCHELLE EST

La Caisse locale de LA ROCHELLE EST couvre 13 communes. Les 9 271 sociétaires (au 30/04/2020) de la Caisse locale sont représentés par 11 administrateurs.

Président(e) : Philippe RACAUD

Secrétaire : Catherine COLIN-LABARTHE

Vice-président(s) : Laurent MARCHAIS, Thierry MOREAU et Anne-Laure PLOQUIN

Les administrateurs : Mickaël BARTHELEMY, Jean-Marc GUILLOU, Valérie LOHAT, Philippe MASSONNET, Nathalie MARTINAUD, Michel MEYNARD, Hubert SIZAIRE et Mélina TARERY

Place de la pommeraie - 17 180 PERIGNY

05 46 45 00 88

Voici les 13 communes couvertes par la Caisse locale de LA ROCHELLE EST :
La Rochelle (quartiers Lafond, Beauregard, Prieuré, Saint-Eloi, Villeneuve les salines, Le Petit Marseille, La Trompette, Jericho, Fetilly), Anais, Bourgneuf, Clavette, Dompierre Sur Mer, La Jarne, La Jarrie, Montroy, Périgny, Saint Christophe, Saint Médard d'Aunis, Saint Rogatien, Vérines, Sainte Soulle

Agence(s) du Crédit Agricole présente(s) sur le territoire de la Caisse locale :
Agence de La Rochelle Champ de mars > En savoir plus
Agence de Dompierre sur mer > En savoir plus
Agence de Périgny > En savoir plus
Agence La Jarrie > En savoir plus

La caisse locale de La Rochelle Est a été créée le 16/11/2016.

Spécificités de la Caisse locale de LA ROCHELLE EST :

Histoire : Village de pêcheurs, fondé au 10ème siècle, La Rochelle devient dès le 12ème siècle un port important. Dotée de libertés par le Duc d’Aquitaine, elle s’affranchit des tutelles féodales. Le Moyen Age marque son apogée grâce au commerce du vin et du sel avec des marchands venus d'Europe du nord. Elle restera le plus important comptoir français sur l’Atlantique jusqu’au 15ème siècle et un allié protestant. L’indépendance de la ville l'amène naturellement à accueillir des idées nouvelles. Les Rochelais optent pour la cause réformée lors du coup d’Etat protestant du 9 janvier 1568. La Rochelle conquiert un statut de ville libre et s’épanouit, de 1590 à 1620, tant dans le domaine économique que culturel. Au 15ème siècle, la ville menace cependant la politique d’unification de Richelieu. En 1627, Louis XIII et Richelieu assiégent alors la ville. Après plus de 13 mois de siège, La Rochelle cède devant la famine. La mairie est supprimée et la ville se retrouve privée de ses privilèges. Très vite pourtant, elle se relève grâce au commerce maritime. Entre 1630 et 1635, débutent des relations régulières avec la Nouvelle-France (Canada) et les Antilles. Le commerce s’épanouit (sucre des Antilles, commerce triangulaire, fourrures du Canada) tandis que la renaissance intellectuelle et le rayonnement artistique de La Rochelle s’intensifient. La création du port en eaux profondes de la Pallice, en 1890 a redynamisé le commerce portuaire de la région. Ses qualités nautiques inciteront les Allemands à y établir une base sous-marine au cours de la deuxième guerre mondiale. La Rochelle sera la dernière ville de France libérée en 1945 et n’aura, par chance, subi aucune destruction importante. Particularités : Le 1er maire de France était rochelais, élu par ses habitants en 1199. Economie : Capitale de la Charente-Maritime, avec ses 80000 habitants, elle compte parmi les villes les plus attractives et les plus dynamiques de France. Ville principalement touristique entre terre et mer, on y retrouve :
  • Un centre historique : vielle ville, le port et les tours, les nombreux musées…
  • Une industrie forte : port de pêche, de commerce et de plaisance, chantiers nautiques, mytiliculture, industries de pointe (Alstom, Léa Nature, café Merling…)
Mais aussi :
  • Une ville universitaire, avec plus de 10 000 étudiants dans les domaines de la recherche agroalimentaire, recherche océanique…
  • Une ville sportive avec rugby, basket, hippisme, voile…
  • Une ville écologique (vélo yelo, voitures électrique…)