Caisse locale de CHEF-BOUTONNE

La Caisse locale de Chef-Boutonne couvre 15 communes. Les 2 135 sociétaires (au 30/04/2020) de la Caisse locale sont représentés par 12 administrateurs.

Président(e) : Jacques POHU

Secrétaire : Jérôme PRAUD

Vice-président(s) : Julien CHARTIER, Peggy AUGUSTIN et Jean-Louis BOUTAUD

Les administrateurs : Laurent MAGNAN, Chantal MAITRE, Cecile PIGNOUX, Jimmy RENOUX, Sophie ROBION, Marie-Paule TREHIN, Nathalie RUBBENS et Jean-François SILLON

10 bis, avenue Louis Doignon - 79110 CHEF BOUTONNE

05 49 29 85 15

Voici les 15 communes couvertes par la Caisse locale de CHEF-BOUTONNE :
Chef-Boutonne, Ardilleux, Aubigné, Bouin, Couture-d'Argenson, Crézières, Fontenille-Saint-Martin-d'Entraigues, Gournay-Loizé, Hanc, La Bataille, Loubigné, Loubillé, Pioussay, Tillou, Villemain.

Agence(s) du Crédit Agricole présente(s) sur le territoire de la Caisse locale :
Agence de Chef-Boutonne > En savoir plus

La Caisse locale de Chef-Boutonne a été créée le 24/12/1912.

Spécificités de la Caisse locale de CHEF-BOUTONNE :

Spécificité du territoire : Chef-Boutonne est situé à 80 km de Poitiers, 100 km de la Rochelle et 40 km de Niort. Cette petite bourgade de campagne doit son nom à la rivière la Boutonne, qui prend sa source au cœur de la ville, sous le lavoir de la rue de la Fontaine, d'où le nom de "chef" pour la tête de la Boutonne Histoire : Aujourd’hui, chef-lieu de canton, la ville compte 2 217 habitants. C’est une commune chargée d’Histoire. Plusieurs vestiges historiques témoignent des temps passés, tels que des habitats gallo-romains à Javarzay et au Pouzac et un cimetière mérovingien où l'on découvrit un coffret à bijoux en terre cuite, des poteries, de la monnaie. A partir du moyen âge, plusieurs seigneuries s’y succédèrent : Gontaut-Biron, La Rochefoucauld puis Lamoignon. Le dernier marquis de Chef Boutonne fut le marquis Lamoignon de Malesherbes, connu pour avoir été l’avocat de Louis XVI. Au moment de la révolution française, Javarzay et Lussais qui étaient des communes à part entière furent rattachées à la ville de Chef-Boutonne. Un chef-boutonnais, Jean-François Cail, né en 1804, a porté haut les couleurs de la ville en devenant non seulement un des plus brillants industriels du XIXème siècle, mais également en étant un homme d’avant garde dans beaucoup de domaines. L’histoire de la ville et de ses habitants est également intimement liée à l’évolution des techniques agricoles. La baisse de l’activité agricole a vu évoluer le développement économique au niveau local vers les activités tertiaires et touristiques. Les pierres, les monuments, les rues, illustrent ce passé riche en histoire. Economie : La vie économique de Chef-Boutonne, autrefois basée sur l’agriculture et l’élevage s’est petit à petit tournée vers le développement des services. La commune compte environ 120 entreprises différentes dont 2 grandes surfaces en centre-ville. Au niveau des entreprises, on retrouve notamment : les sièges de deux entreprises de construction, une entreprise spécialisée dans le négoce du bois et de matériaux de construction et une autre spécialisée dans l’usinage des plastiques composites. A noter, il y a une activité commerciale saine centrée autour de la place centrale et animée par le marché du samedi matin. Agriculture : On retrouve dans le canton une coopérative céréalière (silo de collecte), une pisciculture, des exploitations agricoles de l’activité céréalière, une poly culture avec l’élevage de chèvres et la transformation en fromage de chèvres. Les sites de transformation (coopérative laitière, abattoir) sont aujourd’hui fermés. Sports et loisirs : De nombreuses associations sont présentes sur le canton :
  • Des associations sportives centrées autour d’un gymnase rénové, d’un dojo, d’une salle dédiée au tennis de table et une piscine
  • Des associations caritatives telles que l’aide au Togo et aux sans abris
  • Des associations sociales : une association dynamique proposant des voyages autour du monde aux jeunes du secteur.
La vie associative y est donc très riche.